CD Clarinettes armorigènes

RÉPERTOIRE

“Tout est fait pour attirer l’oeil puis l’oreille, mais avec intelligence, goût et originalité. Clarinettiste dans l’âme et dans le métier, Aumont n’est pas nouveau dans le paysage. Mais ici, il débarque seul -quintette, orchestre et soliste à lui tout seul. Ni jazz, ni traditionnel, ce disque ne se laisse pas facilement piéger dans une catégorie préconçue. Bien joué ! Et pourtant, nombreuses sont les références aux traditions, à la Bretagne, à l’Afrique, au Pygmées, au répertoire de bal Français. Comme une maturation, une digestion d’influences, ce disque respire l’expérience d’un musicien qui se sentait prêt à dire en clarinettes ce qu’il ressent musicalement des influences du monde, des musiques ou des cultures qui l’ont touché en profondeur depuis qu’il écoute, émerveillé devant tant de diversité et d’inventivité humaine.”

ARMEN

“L’écriture est trés élaborée : jeux de construction subtils, superpositions habiles, modulations audacieuses. Le travail harmonique est époustouflant, mais le travail sur le son ne l’est pas moins. Cette apparente sophistication du langage n’exclut pas le lyrisme. De magnifiques improvisatuions se développent sur fond de multiphonique, notamment à l’aide de clarinettes préparées délicieusement nommées “buzziphon” ou “armorinette”. Le superbe Rêve armorigène, solo de clarinette basse, démontre la classe et l’élégance d’un disque brillant, auquel il faut aussi associer le tableau de Jean-Claude Charbonnel qui illustre la pochette.”

LE TÉLÉGRAMME

“De la musique contemporaine à l’accent breton. Michel Aumont entonne sur CD un hymne à l’instrument dont il est virtuose : la clarinette dans tous ses états.”

TÉLÉGRAMME MAGAZINE

“Il nous présente cette fois un disque solo 100 % clarinette, 100 % Michel Aumont. Pari fou ? Peut-être, mais pari réussi ! A l’aide d’un impressionnant arsenal de clarinettes enregistrées sur plusieurs pistes, il joue l’homme orchestre avec des arrangements audacieux et complets, évitant ainsi de tomber dans le monocorde lassant.”

OUEST-FRANCE

“Il sort son premier opus en solo. Clarinettes armorigènes, c’est son nom, est un petit bijou dans un écrin conçu par An Naer Produktion. Le résultat est des plus agréables à entendre, dans la lignée d’un Sclavis.”
“…Un clarinettiste armorigène inspiré. La carte de visite du clarinettiste Michel Aumont comprend tout autant seize ans de festou noz que de nombreuses aventures en terre de jazz. Elle vient de s’enrichir d’un album solo de grande qualité.”

PSIKOPAT

“Michel Aumont nous a pondu une vraie petite oeuvre d’art avec Clarinettes armorigènes. On peut classer cette musique dans le jazz moderne. Un peu barré, un peu syncopé, toujours mélodique, jamais agressif. Ca c’est bien.”

MUSIQUE BRETONNE

“Tout le process est maîtrisé : la fabrication de l’instrument, l’écriture et l’exécution des différentes parties d’orchestre !… c’est tout le charme de cet opus, consacré aux clarinettes dont certaines sortent tout droit de l’imagination du bonhomme, qui nous fait passer tour à tour de cette musique enracinée à bien d’autres, que l’on croit reconnaître ou deviner, mais qui nous échappent à plaisir, nous laissant à nos délicieuses interrogations.”

PEUPLE BRETON

“… le tout, mais qui s’en étonnera, pour un beau disque, le premier album en solitaire de Michel Aumont. Très connu dans le monde de la musique bretonne, Michel Aumont se jette à l’eau du vrai solo, et on peut dire qu’il fait bien. A aucun moment ce disque ne laisse place à l’indifférence …Une réussite.”

L'ECHO DE L'ARMOR & DE L'ARGOAT

“Michel Aumont associe ses rythmiques de fest noz avec des improvisations somptueuses où l’instrument se laisse découvrir, approcher, où le souffle de la respiration associe définitivement l’homme et l’instrument. Michel Aumont est des très grands instrumentistes bretons. Son univers musical est un régal comme son disque qui se déguste passionnément.”

LE TRÉGOR

“L’instrumentiste de talent qu’il est, à la discographie bien remplie nous présente son univers entre musique d’ici et musique traditionnelle de plus tard : Clarinettes armorigènes . Sachant appréhender la richesse et l’étendue de différentes formes musicales (rock, jazz, gavottes et autres rondes, musiques contemporaines…), il entend construire, avec la seule famille des clarinettes, un ouvrage à forte identité.”

TRAD MAGAZINE

“Le contenu musical est construit comme un autoportrait par petites touches, comme ces recueils de poésie qui compilent des choses variées et, finissent par laisser sourdre une unité de personnalité. C’est de la musique traditionnelle bretonne, à n’en pas douter ; c’est de la musique contemporaine composée, accessible à tous ; c’est aussi une forme de jazz qu’il n’est pas nécessaire de nommer ainsi pour le reconnaître. Michel Aumont, petit homme et grand bâtisseur, poète de notes en plusieurs langues, lance des ponts où il s’engage lui-même, de hauts ponts d’où il arangue musicalement le monde, prônant la modernité de la tradition, seule façon de garantir à cette dernière une durable universalité.”

PAYS DE BRETAGNE

“Il y a de la clarinette dans l’air ! Que ceux que l’instrument intéresse peu ne se privent pas , malgré tout , de prêter une oreille à cet album . Peut-être les fera-t-il changer d’opinion … Pari gagné , ses “clarinettes armorigènes” , combinées entre elles , offrent de purs moments de détente . À savourer sans modération .”